Agriculture
Agriculture
Champs
Champs
Tracteur
Tracteur
Tournesol
Tournesol

Agriculture

Ouverte vers l’extérieur par l’économie locale, ancrée dans une culture agricole du travail, la Lomagne bénéficie d’un fort potentiel de développement. Vallonnements et ruisseaux en font un territoire rural à forte vocation agricole (ail blanc, noisette, melon..) où il fait bon d’entreprendre, où il fait bon vivre...

La Communauté de Communes de la Lomagne Tarn et Garonnaise apporte «son soutien au développement, agricole par la mise en œuvre d’études pour l’accompagnement des productions de notoriété locale dans le cadre de démarches collectives». Zoom sur quelques-unes de nos actions…

L’agriculture en Lomagne

Un territoire rural à forte vocation agricole et des filières identifiées

Terroir
Terroir

L’agriculture est particulièrement développée en Lomagne si l’on compare au reste du département. En effet, 80 % du foncier de la Communauté de Communes est utilisée à des fins agricoles et 21 % des actifs de la Lomagne sont agriculteurs. L’observatoire économique de Midi-Pyrénées a ainsi recensé 499 agriculteurs en 2010. Si l’on ajoute aux exploitations les lignes de conditionnement du territoire, ce sont près de 600 emplois qui ont concernés. Ce secteur agricole et agroalimentaire se matérialise dans des exploitations, des coopératives, ainsi que des entreprises de conditionnement, de transformation et de commerce.

La majorité des grosses entreprises de Beaumont de Lomagne ont une activité rattachée à l'agriculture :

  • Négoce de l'ail blanc de Lomagne qui fit la prospérité du canton dans les années 1960. Activité actuellement en souffrance par la concurrence étrangère,
  • Transport, stockage et transformation des produits céréaliers,
  • Vente de produits phyto-sanitaires (engrais, pesticides …).

Des filières identifiées

Des filières identifiées et de qualité : production et le conditionnement :

  • de l’ail blanc bénéficiant d’une Indication Géographique Protégée (IGP) : une centaine de producteurs avec un potentiel de production de 1500 T/an,
  • de la noisette (le Tarn et Garonne étant le 2ème département producteur de noisettes en France),
  • le développement de la production des oléagineux,
  • une production fruitière (melons, pommes, fraises), l’élevage pour le gras, la filière hippique.

Quelques chiffres

La Communauté de Communes de la Lomagne Tarn et Garonnaise : 9891 habitants
dont 3884 à Beaumont de Lomagne et 1517 à Lavit de Lomagne
dont 67.6 % d’actifs, 5.9% d’agriculteurs, 30.1 % tranche 0-29 ans.
Agriculture : 44.6 % (taux d’activité) : 600 emplois

Programme de lutte contre l’érosion des sols

Voirie endommagée
Voirie endommagée

Suite aux intempéries, la Communauté de Communes multiplie ses interventions sur la voirie communautaire afin de réparer les dégâts engendrés par l’érosion des sols (effondrements des fossés, coulées de boues récurrentes).

Pour limiter ses dépenses, la Communauté de Communes a engagé un vaste programme pluri-annuel de plantations de bandes enherbées en partenariat avec les agriculteurs.

Le recensement parcellaire des propriétaires/exploitants a permis d’identifier les parcelles et points à risque à traiter en priorité. Des visites de sensibilisation sur site ont abouti à la signature de conventions avec les agriculteurs désireux de s’engager dans cette démarche éco-responsable. La Communauté de Communes privilégie l’engazonnement naturel des parcelles. Toutefois, si l’exploitant souhaite semer, celle-ci peut lui fournir la semence. La Communauté de Communes poursuit ses efforts pour achever ce programme sur l’ensemble des communes concernées. Un grand merci aux agriculteurs éco-citoyens !

Gestion de la ressource en eau

Irrigation
Irrigation

La Communauté de Communes a participé à un programme de recherche intitulé APPEAU «Quelles politiques publiques et quels agro-systèmes pour une gestion durable des ressources en eau ?» financé par l’Agence Nationale de la Recherche.

Un partenariat a été établi entre la Communauté de Communes et l’UMRG-Eau (Unité Mixte de Recherche Gestion de l’Eau, Acteurs, Usages). Une équipe pluridisciplinaire composée de spécialistes chercheurs du Cemagref, de l’IRD, du CNRS et du CIHEAM-IAM de Montpellier auquel appartient Philippe Le Grusse enseignant-chercheur, a travaillé sur ce programme.

Le projet a permis de mettre en place des outils de gestion en s’appuyant notamment sur le modèle de représentation de l’agriculture de la Lomagne «Lomagri» développé antérieurement. Notre étude s’est orientée plus spécifiquement vers les problèmes de gestion qualitative de la ressource en eau avec deux volets :

  • un premier volet du travail a été réalisé ayant permis de modéliser les ruissellements afin d’évaluer les phénomènes d’érosion et l’efficacité du positionnement des bandes enherbées,
  • le deuxième volet a abordé la gestion des traitements phytosanitaires, et a permis de comparer sur des itinéraires techniques et des systèmes de production agricoles de la Lomagne Tarn et Garonnaise un indicateur de pression phytosanitaire (IFT) et un indicateur de risque pour la santé (IRS).

En savoir plus :

Télécharger la note explicative restitution de l’étude