Voirie
Voirie
Route
Route
Pata
Pata
Entretien voirie
Entretien voirie
Réfection pont
Réfection pont

Voirie

Pour garantir confort et sûreté, la Communauté de Communes consacre chaque année près de 2 millions d'euros à l’aménagement et à l’entretien de la voirie d’intérêt communautaire. Cette mission se traduit par de conséquents programmes de travaux pluri-annuels.

Entretien, confort et sécurité du réseau routier : 6500 km  voies communales

Fauchage

Chiffres clés
Coût compétence voirie 2017: 1,76 M€
650 km de voirie entretenus soit 2 080 000 m ²

Revêtements réalisés en 2017 :
Entreprises : 42 000 m²
Régie : 138 000 m²

Les travaux d’entretien sont assurés en régie par les 15 agents des services techniques qui assurent l’entretien courant et la réfection des voies communales dites d’intérêt communautaire pour les communes membres.
Cette équipe :

  • répare les dégradations que subissent les chaussées,
  • fauche les bas-côtés des routes,
  • cure les fossés, élague les arbres,
  • nettoie et change les panneaux de signalisation,
  • repeint les marquages au sol,
  • assure des interventions d'urgences en cas d'orages, d'inondations ou d'accidents qui peuvent rendre la route impraticable

Il est fait appel à des entreprises extérieures pour réaliser les gros travaux dans les délais saisonniers impartis.

Entretien de 650 km de voirie communautaire

L’amélioration de notre réseau de voirie est un enjeu majeur pour l’aménagement du territoire.
La Communauté de Communes engage chaque année un programme de réfection et d’entretien des 650 km de voies qui lui ont été transférées par ses 31 communes membres. En 2017, elle a investi 1,76 M€ en réalisant des travaux conséquents sur les voiries communales fragilisées par les intempéries à répétition

Coût compétence voirie 2017 : 1,76 M€

Un nouvel atelier à Lavit pour les services techniques communautaires

Entretien route

En 2017, la Communauté de Communes a acquis un bâtiment à Lavit destiné aux services techniques pour un coût de 90 000 € et a réalisé des aménagements pour un montant de 58 000 €.
Optimiser les coûts de stockage des matériaux et améliorer la logistique sur le secteur de Lavit.

Bilan 2017 : travaux de voirie réalisés

  • Programme de travaux de voirie entretien : 405 000 €
  • Signalisation verticale et horizontale : 45 000 €
  • Programme de liant  : 150 000 €
  • Programme ouvrages d'art : 50 000 €

Programme voirie 2018 : des investissements renforcés

En 2018, la Communauté de Communes va renforcer ses investissements avec un programme de travaux consolidé sur les 80 voiries communales. Ces travaux de renforcement s’inscrivent dans un programme d’entretien et de réfection du réseau de voirie intensifié par les intempéries.

Chiffres clés
Dépenses prévisionnelles voirie 2018 : 1,08 M €

Travaux
Travaux
  • Programme principal de travaux de voirie d’entretien   510 000 €TTC
  • Signalisation verticale et horizontale                             45 000 €TTC
  • Programme de liant                                                  150 000 €TTC
  • Progamme des ouvrages d'art                                      78 000 €TTC
  • Remplacement matériels                                              60 000 €TTC
  • Panneaux sites patrimoniaux (plan triennal)                  10 000 €TTC

Programme voirie 2018 : des investissements consolidés 

Programme des ouvrages d'art 2018 

Beaumont (VC 7)

Beaumont (VC 21)

Nouvel atelier technique à Beaumont

En 2018, la Communauté de Communes envisage la construction d’un nouvel atelier technique aux normes au siège à Beaumont pour un coût prévisionnel de 172 000 €..
Objectif : sécuriser et optimiser les conditions de travail des agents techniques.

Travaux de réfection de l'atelier technique à Lavit

Des aménagements complémentaires sont prévus en 2018 pour un coût prévisionnel de 60 000 €.
.

Des travaux de voirie exceptionnels liés aux intempéries du printemps 2018

Fauchage

Le programme voirie 2018 est lourdement impacté par les intempéries à répétition : coulées de boue sur la voirie communale, glissements de talus, voirie et ouvrages d'art dégradés. Les dégâts occasionnés sur la voirie s'élèvent à près de 520 000 €.

Directeur des services techniques
Patrice CASTEBRUNET
Tél : 05 63 65 34 26
Email : p.castebrunet@cc-lomagne82.fr

Domaine public et travaux

Vous souhaitez réaliser des travaux sur la voirie communautaire ? Une autorisation administrative est nécessaire.
La Communauté de Communes est compétente pour l’instruction des permissions de voirie obligatoires pour réaliser les travaux situés sur le domaine public.
Pour connaître les différentes autorisations selon le type de travaux (Permissions de voirie (PV) pour accès, busages, trottoirs, tranchées, alignement clôtures), avant d’engager tout travaux sur le domaine public, penser à retirer l’imprimé de permission de voirie  :
en mairie
à la Communauté de Communes   
Télécharger imprimé de demande de permission de voirie

Pour connaître les différentes autorisations de travaux à effectuer selon le type de travaux : 
En savoir
plus rubrique "en 1 clic"

Alain QUARGENTAN
Isabelle PRETE

Tél : 05 63 65 34 26
E-mail : contact@cc-lomagne82.fr

Démarche raisonnée sur l’utilisation des produits phytosanitaires

Entretien route
Entretien route

Dans le cadre du PAT Gimone, la Communauté de Communes poursuit son plan d’action pour limiter l’utilisation des produits phyto sanitaires sur le réseau routier et les espaces verts. Soucieuse de la préservation des ressources en eau et de la biodiversité, la Communauté de Communes introduit des techniques alternatives au tout chimique dans ses méthodes de désherbage dans l’entretien des routes et des espaces verts communaux. Elle a notamment amélioré sa gestion de désherbage chimique sur son programme de travaux de signalétique et d’ouvrage d’art.

En partenariat avec l’ONEMA, la Communauté de Communes expérimente une nouvelle méthode alternative par plantations de boutures de saules afin d’éliminer certaines plantes aquatiques présentes dans les fossés : plantations expérimentales le long du fossé et en bord de berges sur la commune de Gramont. Cette action limite ainsi l’usage de produits phyto sanitaires.